ACTIVITES

Bienvenue dans notre rubrique actualité.

LA SEXUALITE

Couple

           Ha ha la liberté c’est la joie 🥳. Mais c’est moins drôle de voir sa vie basculer du jour au lendemain, pour quelques minutes de plaisir. Ah oui! Du coup quels sont tes rêves?
           Le sexe on en parle? Pour commencer, Quelles sont tes règles de vie à toi?
          Je vais peut-être te surprendre (ou pas), mais ta vie sexuelle pourrait avoir un incident sur la réalisation de tes rêves. Comment?
          Eh bien répond à cette question: suis-je prêt (e) à assumer les conséquences qui vont avec l’acte sexuel? Il s’agit notamment risques :

  •     d’attraper une IST/MST (SIDA,…)
  •    de se retrouver enceinte / mettre une fille enceinte
  •    de se retrouver dans une prison émotionnelle avec des difficultés de sortir des relations
  •    toxiques (ouais pour certains c’est comme donner une partie de soi à l’autre)
  •     …

          Très souvent ces conséquences directes en entraînent d’autres (pause sur les études, nouvelles responsabilités, …).
          Nous les jeunes ne sommes pratiquement tous pas prêts à assumer tout ça. Alors pourquoi prendre un tel risque qui, contre quelques minutes de plaisir, pourrait chambouler toute une vie ? 

          Dans l’absolu, l’abstinence: pas de relations sexuelles avant le mariage. C’est la meilleure et seule règle qui te préserve à 100%. Qu’on ne te mente pas, ils sont pleins dans notre société qui se conforment à cette règle. Ils sont nombreux et sans aucun problème de santé (homme comme femme). Ce verset de 1 Corinthiens 6:18 « Fuyez l’impudicité. Quelque autre péché qu’un homme commette, ce péché est hors du corps; mais celui qui se livre à l’impudicité pèche contre son propre corps.», parfois nous pensons que cela profite à Dieu ou à garder une bonne image. Mais non, cela profite pleinement à celui (celle) qui le met en pratique. Eh oui, la paix du cœur et une bonne santé morale et physique sont des signes de grande liberté .  
          Entre temps, l’Eglise, la Bible et les parents ont le devoir d’enseigner, et nous autres la liberté de faire nos choix de vie. La liberté c’est aussi la faculté de choisir son propre paradis/ son propre style de vie/ sa propre prison. Soit tu choisis, soit la vie choisit pour toi. Toutefois, ces choix auront toujours des conséquences (positives /négatives). Alors que choisis-Tu ?

  •           L’abstinence? Super, tu as fait le meilleur choix! Conserve le dans la prière. Aie confiance en Dieu et en toi. N’aie pas peur de faire savoir ton choix d’abstinence à ton « beubeu » ou tout potentiel partenaire. Considère-toi comme un cadeau à prendre dans son ensemble ou à laisser. On te traitera de tous les noms d’oiseaux, mais on te respectera. Et tu éviteras beaucoup de désagréments.
  •           Le sexe avant le mariage ou le libertinage sexuel? Mon frère, ma sœur, tu connais la personne là où? Il (Elle) te dit être clean, tu as les preuves (un bilan de santé par exemple)? Tu vas à l’acte sans protection. N’est-ce pas tu es immunisé contre les IST/MST? C’est aussi pour après dire “Seigneur fais que je (qu’elle) ne sois pas enceinte “. En conclusion ton choix est très risqué. Fais donc gaffe et sois très exigeant. Exige lui un bilan de santé et des rapports  protégés à chaque fois. N’empêche que malgré ces précautions, bien que moins exposé, tu restes quand même exposé aux conséquences et ceci malgré l’amour de Dieu pour toi. Eh oui, Dieu n’aime pas le péché, mais il t’aime toi.

          Pour être honnête, la règle de l’abstinence reste la meilleure et c’est d’ailleurs la seule que préconise l’Eglise. Essayez-la en mettant Dieu au défi de vous rendre heureux (se) dans ce choix. Main dans la main avec Dieu, on y arrive toujours. 

          Un homme/ une femme qui se respecte, et sait ce qu’il/elle veut, dégage un certain charisme qui le/la rend attirant(e). Fixe-toi tes propres règles. Et plus important, sache que le sexe ne garantit pas l’amour. Une personne qui t’aime se conformera à tes règles, respectera ton vœu et patientera avec toi. On a tous des rêves et des projets, allons-nous laisser quelques secondes de plaisir y mettre un terme ou nous freiner? Alors, Oui à l’abstinence. Vous êtes bénis bien aimés de Dieu.
Light 

LES AVORTEMENT : une cruauté organisée, des assassinats légalisés

AVORTER TUER

 

          Certains vivants se sont constitués en bandes d’assassins des enfants à naître. Cette mort qu’ils infligent en masses, ils la considèrent comme des    « avancées » bienfaisantes pour nos sociétés.

          Les journalistes français, égrainant la liste des réalisations de Valérie Giscard d’Estain, ancien président français décédé avant-hier (02 décembre 2020), considèrent comme une « avancée » notable sa loi mortifère autorisant l’avortement en France. Induisant du même coup que tout changement constitue en soi un progrès pour la société.

          Les lobbies de la mort, grâce à leur puissance financière et via les gouvernants et organisations internationales, veulent nous imposer une barbarie de la pire espèce et d’une autre époque, une reculade morale sans nom. Sinon, comment comprendre que pendant qu’on vote les lois pour l’abolition de la peine de mort, qu’en même temps, qu’on en soit à légaliser « la peine de mort » des plus faibles et sans défense qui attendent la protection de notre part – des innocents qui n’ont fait de mal à personne et qui n’ont qu’un désir : celui de naître. Naître et voir la lumière du jour au même titre que leurs bourreaux. Ces derniers, en ôtant ce droit à la vie, osent qualifier cela « d’avancée », battant ainsi en brèche la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et des Peuples ratifiée pourtant par tous ces pays occidentaux, qui stipule en de nombreux articles, le droit à la vie comme étant un droit fondamental.

          La cruauté de ces gouvernants français est sans limite. La possibilité d’avortement va bientôt passer à 14 semaines, période où le cœur de l’enfant est déjà bien formé et vivant. Coté médecins, il ne leur sera plus possible de refuser de tuer l’enfant à naître. Car, à l’heure qu’il est, une loi supprimant la clause de conscience pour les médecins sera bientôt votée au parlement français. Toute chose qui obligera tout médecin, même contre son gré, à commettre l’infanticide.

          Face à ce déchaînement des forces du mal, que faire, me direz-vous?

          Ma réponse est simple : mettons-nous résolument du côté du Prince de la vie Jésus-Christ, et prions-le sans cesse. De jour comme de nuit, intercédons pour la fin de ce génocide dans un esprit prophétique en présentant et les bourreaux et les petites victimes à la sollicitude maternelle de Notre Dame de Guadalupe. N’oublions pas l’organisation régulière, selon l’inspiration de l’Esprit Saint, des campagnes           d’évangélisation de lutte contre ce fléau que constituent les avortements volontaires, pudiquement appelés IVG.

L.N.

  • 677 693 064 / 677 217 592 / 699 317 247
  • contact@rcc-colonnedefeu.com

Yaoundé, Minkoameyos